Louer un vélo à Londres

Kevin Wolf
il y a 6 mois | 5 min de lecture
Louer un vélo à Londres

Puisque les transports en communs restent relativement chers et que le sport est toujours mis en valeur, pourquoi ne pas louer un vélo pour visiter Londres ? Même si vous résidez dans la ville, il peut toujours être plus intéressant pour vous de vous rendre à votre travail à vélo ou bien de vous balader de cette façon lors de vos jours de repos. Dans tous les cas et depuis des années, le vélo est la solution la plus économique et saine pour se déplacer dans une ville. La question est de savoir comment louer un vélo à Londres et quelles sont les démarches à suivre pour que notre balade dans la ville se passe dans les meilleures conditions possible. Découvrez ici tout ce qui peut vous être utile dans le cas où vous empruntez un vélo à Londres.
 

Le « Barclays Cycle Hire »


Très similaire aux Vélib‘ parisiens, le Barclays Cycle Hire permet aux londoniens ou aux touristes d’emprunter un vélo pour la durée de leur choix afin de se déplacer librement dans la ville. Innové en 2010 par Transport For London et sponsorisé par la banque Barclays qui donnera son nom au projet, ce système de location de vélo connait un succès certain à Londres et est disponible 7 jours sur 7, 24h/24. Cependant, seules les zones 1 et 2, soit le centre de Londres comporte des bornes d’amarrage BCH (barclays cycle hire). A noter que depuis, ces dernières s’étendent progressivement dans toute la ville. Vous êtes tentés ? Alors c’est partit !

Louer son vélo à Londres


Près de 700 stations sont disponibles dans le centre de Londres, la distance étant de 300m à 500m entre chacune d’elles. Malgré tout, afin de faciliter votre recherche, Transport For London a préparé une carte signalant leurs emplacements sur leur site internet, sur une application pour smartphones et sur leur compte Twitter. Une fois que vous aurez trouvé une de ces stations d’amarrage, munissez vous de votre carte de crédit et suivez les instructions qui s’affichent à l’écran. Plusieurs langues sont proposées, vous ne serez donc pas embêtés, même si vous ne parlez pas l’anglais. Après avoir suivi toutes les instructions, un code vous sera remis et vous permettra d’emprunter un vélo. Il vous est possible d’en emprunter jusqu’à 4 avec un code différent pour chacun d’entre eux. Avant de prendre votre vélo, le tout est de bien le choisir en vérifiant systématiquement les freins, les pneus et son état général afin de ne pas avoir de mauvaise surprise par la suite. Tapez alors votre code de déblocage sur le clavier de la borne et dès que le voyant vert s’allume, prenez votre vélo !

Pour le restituer une fois votre balade terminée, rien de plus simple ! Rendez-vous dans n’importe quelle borne d’amarrage libre et poussez votre vélo dans l’une d’elle. Attendez que le voyant vert s’allume et votre vélo sera bien restitué. Si en revanche vous ne trouvez pas de borne libre, il vous est possible de le signaler sur le vélo afin de gagner 15min supplémentaires qui ne vous seront pas facturées.

Question tarif, le minimum pour emprunter un de ces vélos est de £2 (pour 24h) et ce tarif comprend l’emprunt ainsi que 30min offertes. Au-delà de ce laps de temps, il vous faudra payer £6 pour 2h, £15 pour 3h et £50 pour 24h (il existe bien entendu d’autres tarifs entre ces horaires mais c’est pour vous donner un ordre d’idée).

L’inscription


Pour ceux qui utilisent régulièrement les Barclays Cycle Hire, il peut être plus intéressant de prendre un abonnement. Pour cela, vous pouvez vous inscrire sur le site de Transport For London si vous avez plus de 18 ans et que vous communiquez votre nom et adresse. Différentes formules vous seront proposées comme celle de 24h à £2, celle à la semaine de £10 et celle à l’année de £90. Vous obtiendrez ainsi une clé (au tarif unique de £3), ce qui vous facilitera la location, seule la durée d’utilisation vous sera facturée. En plus, votre abonnement pourra être renouvelé à votre demande autant de fois que vous le désirerez.

En cas de pépin…


Si jamais vous ne respectez pas les conditions de Transport For London et que vous gardez votre vélo plus de 24h par exemple, une amende de £150 vous sera demandée. Et si vous endommagez le matériel, vous devrez débourser jusqu’à £300 de dédommagement à la compagnie.

 

Se déplacer à Londres sereinement


Respectez bien le code de la route et signalez bien vos attentions aux autres véhicules tout en évitant de vous trouver dans leur angle mort. Préférez également porter un casque de protection et essayez de rester le plus longtemps possible dans les pistes cyclables sous peine de recevoir une amende de £50. Aussi, il est évident que même les cyclistes se doivent de s’arrêter aux feux rouges et de ne pas entrer en sens interdit dans une route. Le trottoir étant d’ailleurs réservé aux piétons, il vous est également interdit d’y accéder. Il faut rester dans tous les cas très vigilant car vous êtes des usagers fragiles face aux véhicules motorisés et si vous ne respectez pas toutes ces règles, c’est à vos risques et périls.

 

Transport Vie pratique

Commentaires

#user_avatar#
#comment_user_firstname#
#commented_time#
#commented_content#
#user_avatar#
#comment_user_firstname#
#commented_time#
#commented_content#