Vivre à Londres

Kevin Wolf
il y a 3 mois | 6 min de lecture
Vivre à Londres

Vivre à Londres est surement l’un des plus grands rêves de pas mal d’entre nous mais nombreux sont ceux qui n’osent pas se lancer. Ce problème peut être dû à un problème de confiance en soi ou encore au fait qu’on ignore comment se lancer dans cette grande aventure. Qu’est ce que la vie londonienne ? Comment bien s’intégrer dans cette ville ? Comment bien préparer votre nouvelle vie ?

Tant que questions que vous vous posez peut-être et auxquelles je vais essayer de répondre…

 

Quel budget faut-il prévoir pour vivre à Londres ?

On le sait, Londres est une ville où la vie est chère et il n’est pas conseillé de partir y vivre avec peu de moyens. Il est préférable de mettre un peu d’argent de côté afin de pouvoir pallier à ses besoins sur place mais aussi de pouvoir prévenir un éventuel imprévu. Pour vivre à Londres, pas besoin non plus d’énormément d’argent, il vous suffira de travailler par exemple tout un été et vous serez prêts pour le grand départ !

Mis à part votre billet de train ou d’avion, il faudra compter dans votre budget de quoi subvenir à vos besoin durant le premier mois qui suit votre arrivée. De ce fait, prenez de quoi payer votre premier mois de loyer ainsi que la caution (£800 minimum), le transport bus/métro (environ £130 mais tout dépend de la zone où vous vous trouvez) ainsi que les courses.

Pour cela, tout dépend des magasins anglais où vous vous rendez mais avec un budget moyen vous pouvez facilement vous en sortir pour £150 par mois dans des magasins de qualité comme Tesco par exemple.

N’oubliez pas non plus que dans la majorité des cas, votre banque vous prélèvera une commission qui peut s’avérer vraiment élevée avec en moyenne £50 !

Nous en sommes donc à £1 130 pour le minimum nécessaire à votre vie à Londres mais afin de prévenir un quelconque problème et ne pas avoir à compter le moindre centime que vous dépenserez en stressant pour le moindre achat, je vous conseillerais de rajouter au minimum £300, ce qui vous donnera un budget de départ de £1 430, soit 1 700€. Si vous voulez vraiment vous sentir à l’aise, partez donc avec 2 000€ et vous serez large pour vivre à Londres !

Il est cependant évident que cette sommes n’est valable que si vous trouvez un emploi sur place durant le premier mois de votre vie londonienne.

C’est vrai que ce montant peut paraitre assez élevé mais avec l’euro, nous perdons pas mal au change et c’est pourquoi tout nous parait aussi cher. Une fois que vous aurez votre propre compte bancaire anglais et votre salaire en livres, vous verrez que tout sera bien plus simple et qu’au final, le coût de la vie à Londres n’est pas vraiment plus élevé qu’à Paris. Si on retire en plus la commission de la banque ainsi que le mois de caution, un mois à Londres ne vous coûtera en moyenne pas plus de £750 si vous faites un peu attention.

Il est vrai que pour ceux qui n’ont jamais connu la vie à Paris pourrons être un peu étonnés au début mais on s’habitue assez vite.

 

Doit-on savoir parler couramment anglais ?

Il s’agit d’une question qu’on se pose souvent et qui risque d’en freiner plus d’un : est-il impératif de savoir parler l’anglais couramment pour habiter à Londres ? Ma réponse est non.

Il est évidemment préférable d’avoir un bon niveau d’anglais ou au moins des bases dans la langue mais ce n’est pas pour autant obligatoire. Pour certains d’entre vous, ce voyage aura justement pour but d’améliorer votre niveau dans la langue de Shakespeare et vous avez raison, c’est le meilleur moyen de vous familiariser avec l’anglais !

Le seul réel inconvénient à ne pas parler très bien la langue, c’est pour trouver du travail car même dans les fast-food, il est demandé que vous puissiez comprendre les clients et les conseiller. Vous aurez cependant 1 mois, si ce n’est plus pour trouver votre 1er emploi et croyez moi, en quelques semaines à Londres votre niveau va déjà radicalement augmenter.
Bien plus efficace et rapide que de multiples cours d’anglais, vivre à Londres et être confronté à la langue 24h/24 va vraiment améliorer votre niveau, même si vous n’étiez pas du tout à l’aise en anglais à votre arrivée.

 

Où se loger à Londres ?

Voilà une grande question qui a toute son importance car rappelons le, le logement est certainement ce qui coûte le plus cher lorsqu’on vit à Londres. Comme déjà évoqué dans les articles précédents, les façons les plus économiques de se loger à Londres restent les auberges de jeunesse ou « Youth Hostels » dont le prix de la nuit avoisine les £10-15 ou encore la colocation qui vous permet d’avoir un vrai « chez vous » pour un loyer moindre.


Dans le cas des auberges de jeunesse, vous pourrez soit prendre une chambre individuelle (plus chère), soit un lit dans un dortoir confortable et équipé où vous aurez la possibilité de faire de belles rencontres et de ne pas rester isolé dès votre arrivée dans la ville. C’est le meilleur moyen pour pratiquer plus souvent l’anglais et pour trouver des bons plans dans la ville, à l’aide des conseils que vous pourrez échanger avec vos colocataires de dortoir.


En ce qui concerne la colocation, c’est vraiment l’idéal car pour en moyenne £500-600 par mois, vous trouverez tout le confort que vous souhaitez avec votre pièce réservée mais vous devrez aussi vivre avec d’autres personnes. Cela peut mal se passer comme très bien se dérouler puisque si vous vous entendez bien avec vos flatemates (colocataires), c’est l’occasion de se faire de nouveaux amis et partager pleinement votre vie à Londres.

 

Comment faciliter son intégration lorsqu’on vit à Londres ?

Rien de plus simple que de s’intégrer à Londres ! L’avantage de cette grande ville, c’est qu’elle est vivante, dynamique et cosmopolite. De ce fait, les habitants de la ville sont très ouverts aux étrangers, pour la plupart ils en font eux-même partit et cherchent eux aussi à se faire des amis.

La ville regorge de lieux publics où les rencontres sont facilitées comme les bars, boîtes de nuit, parcs, etc. En réalité, tout va assez vite et vous n’aurez pas besoin de chercher longtemps pour vous faire des amis, que ce soit par l’intermédiaire de vos colocataires ou vos collègues de travail.

En ce qui concerne la culture anglaise, vous ne serez pas non plus trop dépaysé, si ce n’est que les anglais sont peut être un peu plus excentriques et ouverts qu’en France. Bien qu’ils sont un peu plus réservés que les français (ils ne vont pas crier dans le métro par exemple), ils sont aussi plus fêtards, ce qui facilite les rencontres.

Vie pratique

Commentaires

#user_avatar#
#comment_user_firstname#
#commented_time#
#commented_content#
#user_avatar#
#comment_user_firstname#
#commented_time#
#commented_content#